Une route, un chemin

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

RIFFLET.jpg

 

 

Photographie Maxence RIFFLET

Chemin des douaniers, Landemer, mai 2007

 

Maxence RIFFLET a travaillé le long de la route dite "touristique" qui relie Cherbourg et Coutances par la côte. Depuis sa voiture, le voyageur contemple des sites naturels et découvre les activités qui façonnent le paysage : légumes de sable, élevages de pré-salé, ostréiculture. Mais cette route est aussi une rupture dans le territoire : elle traverse des sites protégés et institue une séparation entre le bocage et le littoral. La route figure ainsi les tensions entre le spectacle de la nature et une inquiétude écologique.  Pour le photographe, l'attitude contemplative ne s'oppose pas à son propos documentaire, elle le renforce. En empruntant la route, Maxence RIFFLET a trouvé un chemin. Son parcours sur la côte ouest de la Manche fait appel à des qualités de funambule. Nous avançons avec lui en équilibre sur un fil, entre une mer et un département, par les champs et par les grèves, tandis qu'un espace mental, imaginaire prend forme.

 

Maxence RIFFLET

Une route, un chemin sur la côte ouest de la Manche,

suivi de Boucles de la Seine, publié aux éditions Le point du jour

 

Publié dans Octobre 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article