The Human Face of Climate Change

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

BRASCHLER-Cuba--2009-1-.jpg

 

 

Photographie de Mathias BRASCHLER et Monika FISCHER  

Eusebia Milagro Ardizon, 79 ans, avec sa fille Patricia, 53 ans, sa petite fille Yudelki, 35 ans, et son arrière petit fils Eliesbel, 8 ans : en septembre 2008, à huit jours d’intervalle, les ouragans Gustav et Ike ont détruit deux maisons de sa famille,

Banos san Diego, Cuba, 2009

 

 

Mathias-BRASCHLER-Inde--2009-1-.jpg

 

 

Photographie de Mathias BRASCHLER et Monika FISCHER  

Rinchen Wangail, 38 ans, avec sa femme Phuntsok Amgmo, 37 ans, et leur fils Tsewang Tobjor, 1 an. Une crue a détruit la maison où vivait sa famille depuis plusieurs générations, Rongbuk, Ladakh, Inde, 2009

 

Mathias-BRASCHLER-Russie--2009-1-.jpg

 

Photographie de Mathias BRASCHLER et Monika FISCHER  

Avetik Nasarian, conducteur de bus, avec sa femme Ludmila et  Liana Nasarian,

Yakutsk, Sibérie, Russie, 2009

 

 

L’atmosphère de la Terre se réchauffe régulièrement en raison des émissions de gaz à effet de serre. Alors que les experts se déchirent sur les possibles conséquences, et que les politiciens sont apparemment impuissants à y faire quoi que ce soit, un nombre indéterminé de personnes lutte déjà contre les conséquences d’un climat détraqué.

En 2009, Mathias Braschler (né en 1969 près d’Aarau, Suisse) et Monika Fischer (née en 1971 près de St. Gallen, Suisse) ont voyagé dans seize pays à travers le monde, prenant des photographies et réalisant des interviews de ces personnes dont l’existence est menacée par les conséquences du changement climatique.

 

The Human Face of Climate Change

(Les Visages du changement climatique)

Photographies de Mathias BRASCHLER

Interviews de Monika Fischer   

Editions Hatje Cantz Verlag  

Publié dans Janvier 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article