Rocinha surfing favela

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

Photographie-Andre-CYPRIANO-.JPG

 

 

Photographie André CYPRIANO

Membres de la Surfing favela de Rocinha, Rio de Janeiro, Brésil, 1999, pour le projet Rocinha, an Orphan Town

 

André CYPRIANO est un photographe brésilien. Il propose un reportage sur Rocinha la plus grande favela au Brésil, à Rio de Janeiro. Elle s'est développée depuis le sommet jusqu'au pied de la montagne. Les habitants ont été négligés et oubliés par le gouvernement; ils ont alors adopté leur propre système de survie, réglé par le trafic de drogue. Ce système à la fois, aide et terrorise les gens de ce bidonville. Les conditions sanitaires sont telles, les ordures sont omniprésentes dans les rues et les allées, qu'on se demande comment les habitants peuvent être en bonne santé ! En plein cœur de la plus grande favela d’Amérique du sud, “Bocão“, le plus fervent d’entre eux, a fondé le Favela Surf Club de Rocinha. Au Brésil, le surf est un sport de riches, réservé normalement à une certaine tranche de la population. Donner l’occasion de surfer aux enfants de Rocinha, c’est fissurer les murs d’une société cloisonnée. C’est aussi augmenter les liens entre favelas et beaux quartiers, ouvrir des portes. Au Brésil comme ailleurs, quand les mômes sont dans l’eau, il n’y a plus de différences sociales. Tout le monde surfe, blancs, noirs, jaunes, verts… « Tous dans le même état d’esprit », ponctue Bocão.

 

 

Publié dans Novembre 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article