Projection

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

 Photographie-J.R.-EYERMAN.jpg

 

 

Photographie J.R. EYERMAN

Projection du film Bwana Devil en 3-D

au Paramount Theater, Hollywood, 1952

 

Enfant, il avait déjà pris des milliers de photos avec son père dans les parcs de Yellowstone et Glacier. A l’âge de 15 ans, il entra à l’université de Washington pour devenir ingénieur. Mais la photographie finit par l’emporter. Rejoignant le magazine Life en 1942, il couvrit la guerre de la Méditerranée au Pacifique. Un jour, EYERMAN découvrit par hasard le nom de code pour l’invasion du Japon (« Olympic »), mais il garda sa bouche close et son objectif ouvert. Il fut l’un des premiers à atteindre Hiroshima après l’explosion de la bombe atomique. Dans l’après-guerre, EYERMAN utilisa ses connaissances techniques pour créer plusieurs innovations impressionnantes dans le domaine de la photographie : un œil électrique qui déclenchait neuf appareils pour photographier des essais nucléaires ; un appareil fonctionnant dans l’océan à plus de 1000 mètres de profondeur ; des robots capables de prendre des photographies à 160 kilomètres d’altitude dans une des premières fusées américaines ; un film couleur spécialement accéléré pour faire des photographies détaillées d’aurores boréales.

 

Publié dans Mai 2010

Commenter cet article