Lost Istanbul, années 50-60

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

Photographie Ara GULER

Sur le pont de Galata, 1956

 

Né à Istanbul en 1928, Ara GULER travaille dès les années 50 comme grand reporter pour les principaux journaux turcs et pour des magazines internationaux tels que Life, Paris Match, Stern. Suite à sa rencontre avec Henri Cartier Bresson et Marc Riboud, il rejoint l’agence Magnum dans les années 60.

Témoin de son pays, il en documente les réalités rurales et urbaines, les richesses archéologiques et naturelles, les traditions et les premiers signes du développement économique. Parallèlement, il fait plusieurs fois le tour du monde et photographie en noir et blanc ou en couleurs l’Afrique, l’Amérique et l’Asie. Une image réalisée dans les années 50 et 60 à Istanbul, entre légende, traditions et premiers signes de modernisation de la ville.

 

 

Pont de Galata

 

Miroitement de facettes.

Chevauchant les nuées sombres.

Pyramide découpée.

Les ciselures fixes.

Etoiles, rondeurs, spirales.

Ce pont emporte toute logique.

Femme voilée, attendant sur la gauche.

Les possibles.

Vers où me conduira encore ce pont ?

Rêver les passages.

Encore.

 

Georges FESTA

Publié dans Novembre 2009

Commenter cet article