Le Flore étant fermé pour les vacances

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

Les-2-magots.jpg

 

Les Deux Magots café parisien

 

« Le Flore étant fermé pour les vacances, je me retrouve à la terrasse des Deux Magots. Je vis, avec toutes les femmes qui passent, des amours complètes et brèves. Quand je les aperçois, au loin, et que leur silhouette me plaît, c’est immédiatement le début de notre idylle. Plus elles s’approchent, et plus je les aime. À dix mètres, c’est la passion, à six, la jalousie douloureuse, à quatre, je n’en puis plus, ce sont déjà les déchirements de la rupture, et lorsqu’elles me croisent, enfin délivré et détendu, je peux leur sourire calmement, elles sont devenues des amies, et nous pouvons échanger le clin d’oeil complice de ceux qui ont partagé bien des choses ensemble et qui se souviennent. »

 

Jeanloup Sieff, le 6 février 1978.

 

Publié dans Juin 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article