Le faux mariage

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

Photographie-Sophie-CALLE-le-faux-mariage-1-.jpg

 

 

Photographie Sophie CALLE

Le faux mariage, 1992

 

"Notre hymen improvisé, au bord de la route qui traverse Las Vegas, ne m'avait pas permis de réaliser le rêve inavoué que je partage avec tant de femmes : porter un jour une robe de mariée. En conséquence, je décidai de convier famille et amis, le samedi 20 juin 1992, pour une photographie de mariage sur les marches d'une église de quartier à Malakoff. Le cliché fut suivi d'une fausse cérémonie civile prononcée par un vrai maire et d'un banquet. Le riz, les dragées, le voile blanc... rien ne manquait. Je couronnais d'un faux mariage l'histoire la plus vraie de ma vie."

Pour transformer l’ennui du quotidien en œuvre d’art, Sophie CALLE s’emploie à échanger sa vie contre d’étranges rituels, dans un va et vient permanent entre réalité et fiction. Elle fixe les règles du jeu, construit des situations qui parasitent la vie ordinaire, pour « s’aider à vivre », et faire de sa vie, ou de celle des autres, un roman. Dans la lignée des travaux autobiographiques de Boltanski et Jean Le Gac apparus dans les années 70, Sophie CALLE utilise les mêmes stratégies (l’enquête, la promenade, l’inventaire, le récit), et les mêmes supports (la photographie d’amateur et le texte). Tour à tour voyeuse, détective ou confidente, elle note, photographie, trie et ordonne. Textes et images sont comme des preuves, à mi-chemin entre le documentaire et le roman-photo, à la fois

sentimental et froid. Dans Le faux mariage, elle apparaît en robe de mariée, entourée de son époux, sa famille et ses amis. La photographie est un cliché banal, sans recherche artistique particulière, et ressemble à n’importe quel souvenir de famille. Le texte, un simple commentaire, ni littéraire, ni critique. Avec ce dispositif, appartenant à la série des Histoires vraies, Sophie CALLE s’attache essentiellement à la trace que peut laisser son anecdote dans la mémoire collective.

 

Des histoires vraies + dix

Sophie CALLE

Editions Actes Sud 

 

Publié dans Mars 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article