La fontaine de Stalingrad

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

Photographie-Emmanuel-Evzerikhin.jpg

 

 

Photographie Emmanuel EVZERIKHINE

23 août 1942 à Stalingrad, après une attaque aérienne massive de la flotte allemande.

 

Emmanuel EVZERIKHINE est un témoin de son époque. Né en 1911 à Rostov sur le Don, meurt à Moscou en 1984. Il a son premier appareil photo à 12 ans et il travaille par la suite comme correspondant étranger pour l’agence Tass : expansion architecturale de Moscou, Congrès des Soviets pendant laquelle a été adoptée la Constitution, parades sportives, ... EVZERIKHINE photographie la vie des soviétiques et l’histoire de l’URSS.

 

Cette fontaine de six enfants dansant autour d’un crocodile, entourée de bâtiments dévastés (c’est la gare que l’on voit en arrière plan), est l’un des symboles de la bataille de Stalingrad. Et en effet, cette photo laisse une impression assez forte : les enfants de la ronde sont abîmés, sales, autour d’un animal peu amical, ils sont eux-mêmes entourés d’édifices criblés de balles, en flammes, effrayants : cette allégorie de la joie est plongée dans le chaos et rappelle ainsi combien la bataille de Stalingrad a été un moment capital de la Seconde guerre mondiale.

 

Publié dans Octobre 2010

Commenter cet article