La bathysphère

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

 Le-docteur-William-BEEBE.jpg

 

Le docteur William BEEBE (au centre) avec deux assistants,

Mlle Gloria Hollister et John Tee-Van, à côté de la bathysphère,

le 23 novembre 1932.

 

Explorateur et naturaliste américain, BEEBE faisait des recherches en biologie et possédait de rares qualités littéraires, écrivant quelques ouvrages largement lus. BEEBE mena un grand nombre d’expéditions scientifiques, explorant de nouvelles profondeurs de l’océan. Il descendit en 1934 à la profondeur record de 923 mètres dans les eaux des Bermudes, en compagnie du co-inventeur de la bathysphère, Otis BARTON qui s'inspira des cloches de plongée. Son revêtement en acier lui permettait de résister à la forte pression des profondeurs sous-marines, reliée par un câble à un bâtiment de surface.

Dans une bathysphère, l'observateur restait à la même pression que celle de la surface, et n'avait donc pas besoin de respecter la méthode de paliers de décompression pour remonter. Les ondes radioélectriques étant absorbées par l'eau, l'explorateur pouvait communiquer avec le navire grâce à un téléphone. La bathysphère n'avait pas de moyen de propulsion ni de système de flottaison : elle était descendue et remontée grâce au câble qui la reliait au navire à la surface, ce qui présentait de grands risques en cas de mauvais temps. Aujourd'hui, ce type de caisson de plongée a été abandonné au profit du bathyscaphe ou de la soucoupe plongeante, qui sont complètement autonomes.

 

Publié dans Avril 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GENEVIEVE ROUPEN 08/04/2010 01:04


comme tu as fait un sujet sur le bathysphère, tu pourrais peut-être, si tu trouves texte et images, faire un portrait de BURKE et WILLS explorateurs britanniques qui moururent de soif et de
sécheresse dans le désert où va vivre Roman. Ils étaient partis de Melbourne vers 1880 et l'expédition a souffert en chemin. des bises, geneviève
dis-moi si tu lis nos commentaires