Jazzlife

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

Photographie-William-CLAXTON.jpg

 

 

Photographie William CLAXTON

Le batteur Elvin Jones devant le Birdland, célèbre club de jazz de Manhattan à New York

 

En 1959 et 1960, le photographe William CLAXTON et l’éminent musicologue Joachim E. Berendt traversent les Etats-Unis sur la piste du jazz. De leur rencontre naît une extraordinaire collection de photographies et d’enregistrements d’artistes légendaires aussi bien que de musiciens de rue totalement inconnus.

Le livre "Jazzlife", qui témoigne de cette collaboration, est devenu un collector hautement prisé parmi les amateurs de jazz et de photographie.

William CLAXTON, est né à Pasadena en Californie en 1927, un des plus grands photographes de jazz. Celui qui appelait la photo « le jazz pour les yeux » avait réalisé les portraits des grands noms de la spécialité comme Chet Baker, Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Duke Ellington, Thelonious Monk ou encore Stan Getz. Il s'attachait à capturer la tension entre l'artiste, son instrument et la musique. Il décède en octobre 2008 à l’âge de 80 ans. 

 

Jazzlife 

William CLAXTON et Joachim-Ernst Berendt

Editions Taschen

Jazzlife.jpg

 

Publié dans Février 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article