Dockers d’Accra

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

Photographie-Marc-RIBOUD-Dockers-d-Accra-1-.jpg

 

 

Photographie Marc RIBOUD

Au rythme de la voix, Ghana, Port d’accra, 196O

Mélopées traditionnelles entonnées tous ensemble ou improvisations, les pêcheurs, dix par canot, accompagnent de leurs chants leurs puissants coups de rame

 

Nous sommes en 1960. Indépendant depuis trois ans, le Ghana, premier pays d’Afrique à se dégager du joug colonial, vient de se proclamer république. Les temps changent, ils vont changer, les lendemains chantent, mais, comme hier, devant le port d’Accra, les piroguiers affrontent la terrible barre qui empêche les navires d’entrer dans le port. Marc Riboud, venu rendre compte de la décolonisation en Afrique noire, les regarde. "Mon obsession, écrira-t-il plus tard: photographier le plus intensément possible la vie la plus intense." A bord d’une autre barque, "le visage fouetté par le vent, les yeux submergés par le déferlement des images", le photographe saisit l’élan des hommes, leur énergie, leur harmonie.

Publié dans Janvier 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article