Chroniques Berlinoises

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

Photographie-Friedrich-SEIDENSTUCKER-1-.jpg

 

 

Photographie Friedrich SEIDENSTÜCKER

Des enfants escaladent la façade de l’ancien bâtiment de l’administration de l’AOK dans la Rungestrasse,

Berlin vers 1948

 

Né en 1882, il se rêvait sculpteur utilise la photographie comme matériau pour son travail lorsqu’il arrive à Berlin en 1911. Ce n’est qu’après de longues années au cours des quelles son œuvre ne rencontre pas le succès qu’il décide de vivre de la photographie, presque par défaut. C’est la période où, à Paris, Eugène Atget dresse le répertoire d’une ville drôle et insolite à coups de prises de vue instantanées. SEIDENSTÜCKER va lui emboiter le pas, faisant des rues et du zoo de Berlin son territoire de prédilection. Ses images –et leur juxtaposition- brossent le portrait d’une ville pétillante et surprenante. Son regard est celui d’un homme aimant, instaurant une complicité amusée avec tous les sujets qu’il rencontre. Avec lui, nul besoin de sous-titres ou de légendes. Chaque image de Friedrich SEIDENSTÜCKER contient tous les mots pour le dire.

Publié dans Janvier 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article