C’est une sorte de magie

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick

alex-webb.jpg

Photographie Alex WEEB

Tehuantepec, Mexique, 1985.

 

Le Buffet de la Gare expose une grande série de photographies de l’Agence Magnum.

Alex WEEB, photographe américain, né en 1952.

 

Nombreux sont ceux qui photographient dans et sur la rue, traquant l’image dans le flux du quotidien. Peu y réussissent. C’est une source de frustration –également pour ceux qui réussissent parce qu’il y a de bons et de mauvais jours. On pourrait croire pourtant que la chose est simple.

Ce type de travail exige de la compréhension et de la concentration : être sur le qui-vive, savoir patienter, réfléchir vite. Vous devez comprendre ce que vous voyez, anticiper sur l’évolution des relations et sur les modifications entraînées par vos changements de position, d’objectif. Un peu comme un calcul mental complexe, avec plusieurs facteurs qui doivent être intégrés simultanément et dont le résultat suppose une réaction physique immédiate – placer l’appareil devant l’œil, cadrer, déclencher. Agir vite, comme un athlète. Il y a tout cela et autre chose encore. Une manière de voir le monde, un regard qui se démarque de la formule, du banal. Vous pouvez maîtriser tous les aspects énumérés ci-dessus et plus encore, et ne prendre aucune photo intéressante. Il faut aussi une intelligence créatrice singulière, qui possède sa propre vision de la vie, de la beauté.

Chacune de ces photographies est différente : certaines sont statiques, d’autres dynamiques, d’autres encore sont structurellement simples ou au contraire complexes. Certaines présentent une palette discrète, d’autres des couleurs stridentes. Mais toutes sont passionnantes. C’est une sorte de magie.

 

Chris STEELE-PERKINS

membre de l’Agence Magnum

Magnum

Editions de La Martinière

Publié dans Janvier 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article