Pilote

Publié le par BERTRAND BAINSON Patrick


Albert Uderzo, Jean-Michel Charlier et René Goscinny
posent dans les bureaux du journal qui ose rire de tout...


Octobre 1959. René Goscinny, Jean-Michel Charlier, Albert Uderzo et d'autres joyeux lurons lancent le numéro 1 de Pilote, destiné, à l'origine, aux enfants. Ils ne le savent pas encore, mais ils vont dynamiter le petit monde très classique de la bande dessinée.  Les vraies vedettes attendues sont à l'intérieur. Astérix le Gaulois, Tanguy et Laverdure, Barbe-Rouge, Norbert et Kari, Valentin le vagabond, l'inspecteur Robillard, Valérian… tous ont débuté leur carrière dans Pilote. Devant le succès du magazine, le populaire René Goscinny met le pied à l'étrier à de jeunes dessinateurs, qu'il considère aussi comme des auteurs à part entière. Il leur donne carte blanche. Greg crée le fantasque et bavard Achille Talon ; Cabu, le grand Duduche ; Gotlib, son impertinente coccinelle ; Mandryka, le Concombre masqué ; Fred, Philémon…
L'ère des nouveaux héros farfelus et décalés a sonné, en rupture avec les héros de bande dessinée d'après-guerre. Les poulains provoquent une révolution en apportant leur touche moderne et surtout… cocasse ! La narration jusqu'alors linéaire est complètement explosée. Idem pour le graphisme, plus contemporain, et le verbe. L'humour très vif remplace le politiquement correct. Tour à tour, les protagonistes de cette folle aventure font revivre la cadence infernale de cette machine à faire rire, mais aussi l'atmosphère des conférences de rédaction avec le charismatique rédacteur en chef et scénariste Goscinny.

Ariane Dadier

Publié dans Juin 2009

Commenter cet article